Plus d'informations sur le site web Site Officiel des Méthodes Jean Pain

Equipe Jean Pain
BP 16
F 89520 TREIGNY
Tél. : +33 (0)3 8674 7220
E-MAIL :
infos[at]jean-pain.com

Ce site a été optimisé pour Mozilla Firefox Version 3.6. ou supérieures.
Résolution conseillée pour une navigation optimale: 1280px de largeur minimum.

Hébergé par Amen
Dernière mise à jour du site : 23/12/2016
Webmaster : Laura BONVALLET

En cas de problème de navigation ou d'ergonomie, ou pour toute suggestion, merci de bien vouloir remplir ce formulaire.

Mentions légales

L'agrément du chauffage au bois

avec l'automatisme du chauffage fioul, gaz ou électrique.

Chacun conviendra que se chauffer au bois a plus d'un avantage.
Tout d'abord, c'est une énergie renouvelable en plein respect de l'environnement.
La combustion du bois ne rejette pas plus de gaz carbonique que le bois n'en fixe pour sa construction, ce n'est pas une énergie fossile.
Elle ne participe pas à l'effet de serre.
Ensuite, l'utilisation du bois favorise le respect des forêts.
Il a maintes fois été démontré que pour qu'une forêt soit préservée, il est nécessaire que sa raison d'être ne soit pas qu'écologique.
Il FAUT que la forêt représente aussi une valeur économique.
Chaque fois que l'on remplace le bois par un autre matériau, des hectares de forêt sont menacés.
Seulement, jusqu'à maintenant, se chauffer au bois nécessitait plusieurs manutentions qui pouvaient rebuter l'utilisateur.
Aujourd'hui une nouvelle technique performante est pleinement utilisable :

LE BOIS DECHIQUETE

Cette technique, particulièrement économique, est articulée autour de deux matériels complémentaires et indispensables ; La chaudière automatique à plaquettes et le broyeur/déchiqueteur.
L'automatisme, le haut rendement de combustion et la possibilité de brûler toutes les essences de bois (même celles que le chauffage au bois traditionnel écarte) représentent les trois caractéristiques essentielles de la technique.
La diminution considérable de la manutention tout au long de la filière, et la très grande "propreté" des installations sont également des avantages non négligeables.
Entièrement automatique ,la chaudière fonctionne exactement de la même manière qu'une chaudière à fioul.
Avec un système de vis (la pompe pour la chaudière fioul) la chaudière puise son carburant dans un silo (la citerne pour la chaudière fioul) en fonction de la puissance appelée par l'installation de chauffage.
Un dispositif de ventilation apporte dans le foyer exactement l'air dont la combustion a besoin.
Un dispositif de surveillance assure l'automatisme complet et la sécurité de ces chaudières.
En fonction des besoins, la chaudière régulera son allure, s'arrêtera et redémarrera automatiquement sans l'intervention de l'utilisateur.
L'utilisateur n'aura qu'à remplir régulièrement le silo. Selon le volume utile du silo et l'époque de l'année, l'intervention se fera tous les trois jours, hebdomadaire, mensuelle, voire une seule fois pendant toute la saison.
Du fait du très grand rendement de combustion de ces chaudières (>92%) le décendrage n'est qu'une formalité dont il ne faut s'acquitter qu'une fois par semaine au maximum.
De petite ou de grande taille, le broyeur, utilisé par le producteur de plaquettes ou le consommateur dans le cas d'auto production, doit respecter une qualité de plaquettes très homogènes exempte de tout éclat de bois susceptible de provoquer des inconvénients au système d'alimentation des chaudières. Il doit être homogène en forme mais aussi en humidité pour que les combustions soient les meilleures possible.
Outre les chaudières à plaquettes il existe aussi des poêles à copeaux automatiques qui peuvent remplacer tout point de chauffage isolé et les inserts.
Ces poêles fonctionnent actuellement au bois déchiqueté.
Nous nous activons avec divers partenaires sur ce sujet.
Laissez-nous vos coordonnées si vous êtes intéressé.



Accueil